Brigitte Pellat

Poésie

Accueil
La plume prêtée au chat
Absence
Absence

Le ciel est vide... Un oiseau passe

La vie s’égrène lentement

L’espoir frémit sans trop y croire

Le corps lourd d’attendre, pesant

Le regard fixe le ciel vide

La gorge serrée, fréquemment

L’arbre bouge comme un pendule

Il pleut dans mes yeux, maintenant.

 

Ce poème fait partie du recueil La plume prêtée au chat, Éditions Nouvelle Pléiade, 2010.

Il a paru dans l'Anthologie poétique de Flammes Vives 2009, Volume 3.

@ Brigitte Pellat 2009