Brigitte Pellat

Poésie

Accueil

L'apesanteur du pétale

La cage et l'astre

Sextine

Ciel

Il griffonne la liberté,

Ayant l’impression d’être en cage,

Et voudrait se savoir aimé ;

L’enfant catalogué pas sage

Assis face au mur, enfermé,

Aspire à la tiédeur de l’astre.

 

À l’ombre de l’Aztèque à l’astre

De feu, rêvant de liberté,

Elle est pour longtemps enfermée ;

Elle veut sortir de sa cage,

N’en peut plus d’écouter les sages,

Dans l’attente d’un être aimé.

 

Dans sa chambre, son bien-aimé

Rayonne avec l’éclat d’un astre,

Figé sur une image sage.

Mais l’esprit reste en liberté :

Il ouvre les portes des cages

Quand le bonheur est enfermé.

 

Arbitrairement enfermé

Par une ire amère, l’aimé

Médite sur la haine, en cage,

Alors qu’il contemplait les astres.

La souveraine liberté

S’apitoie sur les amants sages.

 

La rose fleurit pour le sage

Sans savoir qui est enfermé.

Elle apprécie la liberté,

Trouve naturel d’être aimée,

Veillée, effleurée par les astres

Que rebutent d’austères cages.

 

Pour franchir les grilles des cages,

Il écrit ses pensées, le sage.

Il songe, éclairé par les astres,

À des personnes enfermées ;

En chantant l’audace d’aimer,

Il exalte la liberté.

 

Sur les cages, les enfermés,

Le sage conscient d’être aimé

Appelle l’astre Liberté.

 

Le 25 février 2011

Ce poème fait partie du recueil L'apesanteur du pétale, Éditions Les Poètes Français, 2015.

Il a paru dans l'Anthologie Étoiles et planètes, 2012.

@ Brigitte Pellat 2011
@ Société des Poètes Français 2015