Brigitte Pellat

Poésie

Accueil
La rivière monte

Tanka

Oiseaux

La rivière monte

inonde l’habitation

une fois encore

entre des parpaings la boue

engloutit ses souvenirs

 

Le 9 février 2014

Ce poème a paru en 2015 dans le n° 61-62, Nos révoltes, de la revue Étoiles d'encre, où il est illustré d'une encre d'Anne Cotrel.

@ Brigitte Pellat 2014